Comment je pratique la méditation ?

22 Déc 2017 | Méditation

Si vous êtes nouveau par ici et que vous n’avez encore jamais médité, peut-être que vous vous demandez : Par où je dois commencer ? Comment je dois m’y prendre ?
Je sais qu’il existe bien des réponses à ce sujet et je ne veux pas être redondant. Cependant, une personne est récemment venue vers moi, me demandant de lui expliquer la méditation.
C’est pourquoi j’en ai conclu qu’il était peut-être pertinent d’y répondre, malgré tout, mais rassurez-vous, je vais aller droit à l’essentiel 😉

~

Méditer avec sérénité

Pour commencer, à mon sens, il n’y a pas de « je dois« . Votre pratique de la méditation va dépendre de vous : c’est-à-dire de vos besoins et de vos aspirations – ce vers quoi vous voulez aller.
Je vous dis cela parce que je pense qu’il est important de ne pas vous braquer. La méditation se fait avec souplesse et légèreté. Ne cherchez pas à tout prix à vous conformer à des façons de faire si elles ne vous conviennent pas.

Levez simplement le voile de la sérénité et laissez-vous transporter tout en douceur 🙂

P1290580

Quelle posture j’adopte ?

Il n’est pas nécessaire de mimer la pose du lotus ou je ne sais quoi – jambes croisées avec les doigts qui dessinent un cercle, comme on le voit souvent dans les clichés – cela n’a aucune importance.

Bien entendu, si vous vous plaisez à adopter la pose du lotus, rien ne vous en empêche (je ne porte aucun jugement) 😉 . J’essaie simplement de vous dire que c’est à vous de choisir.

L’important, c’est de faire le choix d’une posture qui vous convient et dans laquelle vous ressentez du confort. Si pour vous, une posture favorable à la méditation, c’est un pied derrière la tête ; alors méditez avec un pied derrière la tête :p

À titre personnel, selon mon humeur, j’aime méditer assis – soit sur une chaise / dans mon fauteuil, soit à même le sol – les mains généralement posées sur les cuisses. Parfois, aussi, il me plait d’être allongé sur mon lit, mais j’ai tendance à décrocher et à m’abandonner à mes rêveries 😉 À vous de voir !

À quel moment je médite ?

Encore une fois, c’est à vous de déterminer le moment le plus opportun et / ou le plus pertinent. Moi, par exemple, je médite le plus souvent le soir et quelques fois le matin :

> Le soir, après une journée de travail ou de formation, la méditation m’apporte un temps de repos. C’est d’autant plus vrai s’il me faut achever une tâche ou un devoir maison.
> En somme, c’est une belle occasion de se ressourcer l’esprit et le corps pour repartir de plus belle !
> Méditer en soirée présente aussi l’intérêt de se pencher sur les évènements de la journée et de prendre du recul par rapport à tout cela.

> Enfin, si la journée a généré du stress, de l’angoisse ou de la tension, la méditation soulage et aide à bien dormir.
> Méditer le matin, c’est une bonne idée en vue d’éveiller sa bienveillance et son optimisme pour une journée agréable 🙂

Par où je commence ?

>Il n’est pas évident, au premier abord, de se décider sur les pistes à creuser et le chemin à emprunter.
Vous avez peut-être de nombreuses préoccupations et vous n’êtes probablement pas capable d’y apposer des mots ! C’est tout à fait normal 😉

Je vous invite à vous initier à la méditation comme je l’ai fait, c’est-à-dire à travers ma lecture du livre « Métider jour après jour » de Christophe André – et je vous conseille tout particulièrement de vous laissez guider par ses quarante méditations audios – intitulées « Trois minutes à méditer ».

Je les écoute encore aujourd’hui de manière régulière et elles sont à écouter autant de fois que vous le jugerez nécessaire 😉

Je les trouve très intéressantes, en ce sens où il explore de nombreux sujets (les ruminations, l’angoisse, l’acceptation…). De plus, ses vidéos sont très accessibles, d’autant plus qu’elle vous demande de consacrer peu de temps !

~

Cet article vous a plu ? Vous a t-il été utile ? Y a-t-il autre chose que vous souhaiteriez savoir ?
N’hésitez pas à me partager vos suggestions ou à me poser vos questions ! Je me ferai un plaisir de vous répondre 😉

Bonne méditation !

À propos de moi

Je suis Nicolas, un introverti hypersensible en perpétuelle quête de soi et de son bonheur.

Passionné par le développement personnel, je partage ici les enseignements que la vie me délivre au cours de mes aventures 🌄

Actualité

Mes lectures

« Trois amis en quête de sagesse » - Christophe André, Alexandre Jollien et Matthieu Ricard

« Méditer, jour après jour » - Christophe André

« L'enseignement du Bouddha » - Walpula Rahula

« L'homme qui voulait être heureux » - Laurent gounelle

« La consolation de l'ange » - Frédéric Lenoir

1 Commentaire

  1. nolaviruanelya

    J’utilise la méditation pour dormir quand j’y arrive pas 🙂 en générale je me mets à faire des rêves intuitifs 🙂
    Sinon je médite quand j’en ressens le besoin, pour me ressourcer ou bien me permettre de lâcher prise.

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Poursuivre l’aventure…

La lueur du sentiment d’égarement

La lueur du sentiment d’égarement

L'égarement, c'est un peu comme ce sentiment d'être confronté à d'innombrables chemins avec l'incapacité de déterminer lequel on souhaite emprunter. De s'être réduit à un vagabond condamné à l'errance éternelle alors que nous avions jusque-là des objectifs bien en...

lire plus
Les difficultés du cheminement de la vie

Les difficultés du cheminement de la vie

Je crois que le cheminement de la quête de soi est jalonné d’étapes, entre rencontres bouleversantes et introspections lucides, qui nous mènent à de profondes transformations en vue d’atteindre la complétude. Ces étapes en elles même peuvent présenter des difficultés....

lire plus
Les 4 ingrédients pour affronter l’adversité !

Les 4 ingrédients pour affronter l’adversité !

Voici les quatre ingrédients d'une recette que j'emploie au quotidien afin de surmonter l'adversité ! Chaque fois que quelque chose affaisse votre moral, que ce soit le mauvais temps qui sape votre humeur ou des ruminations qui n'en finissent plus... Faites mijoter...

lire plus