C’est bien connu, qu’elles le veuillent ou non, les Flammes Jumelles se confrontent indéniablement à la séparation, à un moment ou un autre. Mais pourquoi cette séparation est-elle inévitable ? Voici quelques clés de compréhension qui vous aideront à l’appréhender et à la surmonter 😋

#1 Les peurs éloignent, l’Amour rapproche : la métaphore des aimants

Les Flammes Jumelles fonctionnent un peu comme deux aimants. L’aimant a cela de caractéristique qu’il développe naturellement un champ magnétique et qu’il est composé de deux pôles. Les pôles de même nature se repoussent, tandis que ceux de natures différentes s’attirent.

Par analogie, on pourrait dire que les flammes jumelles développent une énergie magnétique (qui découle de leur éveil spirituel, de leur conscience, de leur connaissance et de leur estime de soi etc) et qu’elles sont animées par deux pôles. Le pôle nord incarne l’éveil spirituel, la joie de vivre, une bonne estime de soi, là où le pôle sud matérialise les peurs, les croyances limitantes et toutes pensées noires issues de l’égo / du mental.

À leur rencontre, les flammes jumelles se présentent l’une à l’autre sous leur pôle sud. Et là je pense que vous voyez très bien où je veux en venir 😉 On s’est tous essayés, enfant, à rapprocher deux aimants avec des pôles de nature différentes : c’est impossible ! Dans notre cas, les pôles sud se repoussent, tandis que les pôles nord s’épousent dans une attraction irrépressible. Par conséquent, bien que l’attraction soit irrésistible, il est tout bonnement impossible pour les deux flammes de s’atteindre.

#2 La réunion nécessite la guérison de ses blessures (et pas qu’à moitié !)

Autre chose qu’on peut constater sur un aimant, il n’y a pas d’intermédiaire entre le pôle nord et le pôle sud. C’est soit l’un, soit l’autre. Bien sûr, la vie est extrêmement nuancée, rien n’est tout noir, ni tout blanc. Mais peut-être bien qu’il en va de même pour les Flammes Jumelles : c’est-à-dire que les deux flammes doivent réellement atteindre l’éveil (leur pôle nord) et ainsi guérir pleinement leurs blessures émotionnelles pour s’enlacer.

On se rassure souvent sur le fait qu’il n’est pas nécessaire d’être irréprochable pour se réunir avec sa flamme, mais je crois qu’il est tout de même important d’être honnête envers soi-même et de ne pas négliger le travail à faire sur soi. Parce qu’il est facile de se persuader qu’on est dans la complétude, par manque de volonté ou de courage, ou tout simplement par égo. En ce sens, il est important de faire preuve de discernement et de porter un regard éclairé sur soi. D’accepter que le chemin peut-être long, très long. Je sais, c’est moins encourageant que de se dire que le Runner traîne de la patte et que c’est à lui de bosser ; ou qu’on a suffisamment travaillé sur soi et qu’on n’a pas besoin d’en faire plus. Certes. Mais on ne guérit pas une plaie qu’à moitié. Quand on doit recoudre une blessure, on le fait jusqu’au bout, et pas aux trois quarts ! Sinon la plaie continue de saigner et ne cicatrise jamais.

Il en va de même pour les blessures émotionnelles et pour la blessure originelle. Aussi, rassurez-vous si vous traversez une phase intense de souffrance malgré plusieurs années de séparation, notamment après avoir fait le choix de couper les ponts avec votre chaser (ce que certains appellent le “shit”). On peut s’interroger, penser retourner en arrière. Pourquoi de nouveau une Nuit Noire de l’Âme ? En réalité, c’est là la preuve que vous travaillez en profondeur sur vous, et que vous creusez toujours plus loin. Loin, jusqu’à toucher votre plus grande blessure.

#3 La séparation comme voie de guérison et de protection

Je vous invite à regarder ces deux vidéos de David Sabat : « Flammes Jumelles : Séparation ou Préparation ? » et « Flammes Jumelles : Séparation ou Protection ? » ; deux vidéos qui devraient vous apporter un regard un peu différent sur la séparation ! Tout ça pour conclure sur une chose : la finalité de la séparation n’est pas de souffrir, ni d’être brisée à tout prix, mais bel et bien de guérir. C’est précisément parce qu’on éveille nos blessures et que l’on travaille à les cicatriser que l’on souffre.

Dans une société qui fait l’éloge de la vie de couple, il n’est pas évident d’accepter la séparation. En particulier lorsqu’il est question d’une séparation physique. Mais si elle est là, c’est qu’on ne peut pas faire ce travail en étant réuni dans la matière avec sa flamme. Me concernant et pour être honnête, avec le recul, je sais pertinemment que j’aurais beaucoup trop souffert si j’avais été en relation avec ma jumelle. D’abord parce que ça aurait été une relation extraconjugale (ce que je n’accepterai jamais aujourd’hui, en aucun cas, par respect et par amour pour moi), ensuite parce que je n’aurai pas supporté de la voir, de mes propres yeux, partir avec un autre et vivre une relation amoureuse avec un homme nouvellement rencontré (ce qui peut-être inévitable dans le parcours du Runner, qui expérimente plus dans la matière que dans l’introspection).

En fait, on n’a pas idée (du moins en début de parcours) de tout ce que la séparation est amené à nous offrir. À mon sens, la séparation est entre autres une clé dans l’apprentissage de l’Amour de soi et dans la consolidation de notre foi (à notre égard et à l’égard de notre jumeau). La séparation avec ma flamme jumelle m’a appris à transcender les ruminations et interprétations issues de mon égo, pour être capable de croire et ressentir l’amour de ma flamme malgré la séparation (et les silences qui vont avec). Ainsi à ce stade, on tend de plus en plus à porter un Amour Inconditionnel pour soi (et pour l’autre), et c’est tout bonnement merveilleux, parce qu’on se sent bien ; et plus rien ne peut ébranler ce bien-être.

Flammes Jumelles

Projet de web-série

Je requiers ton attention pour un projet qui me tient très à cœur 🙏 Depuis décembre 2020, je travaille sur la réalisation d’une web-série inspirée de mon parcours flammes jumelles. Si l’idée te parle, je t’invite à en explorer le site web et, si tu le souhaites, à me soutenir dans la concrétisation de ce projet. Merci !

www.flammesjumelles-lefilm.fr