La force intérieure à se procurer notre bonheur

Depuis quelques années que je m’aventure dans la quête de soi et de mon bonheur, déterminé à être heureux, je suis convaincu que nous disposons tous d’une force intérieure à nous procurer notre bonheur.

Aussi, pour celles et ceux qui seraient enclin aux émotions de tristesse, comme cela a pu être mon cas dans le passé, j’espère que cette démarche et la pensée qui l’accompagne vous seront aidantes ! 🙂

Comment révéler sa force intérieure ?

« Le vrai bonheur ne dépend d’aucun être, d’aucun objet extérieur. Il ne dépend que de nous. »
Dalaï-Lama

Je pense que tout l’enjeu de nos premiers pas repose dans la prise de conscience que le bonheur ne dépend pas que de nous. Autrement dit, que nous sommes tous à même de trouver en nous la force de nous procurer notre bonheur.

Mon expérience me conforte beaucoup dans ce point de vue. En effet, très enclin au pessimisme dans le passé, j’avais tendance à constamment rechercher mon bonheur à l’extérieur.

On peut avoir tendance à penser, par exemple, que notre bonheur ne dépend que d’une personne que l’on aime. Or s’il est question de sentiments amoureux et que cela n’est pas réciproque, alors cet état d’esprit ne peut que susciter une peine et une frustration sans fin.

En fait, le bonheur fait probablement parti de ces choses que l’on a tendance à chercher de partout, sauf en nous. Cela vous est déjà probablement arrivé de chercher vos lunettes ou tout autre objet, au point de vous mettre en colère, avant de réaliser que vous le(s) portiez sur vous ?

Je crois que le problème est un peu le même avec notre bonheur. Pourquoi serait-il inévitablement lié à un objet ou une cause extérieure ? Pourquoi ne pas le chercher en nous ?

En ce sens, je pense que nous sommes tout à fait capable de nous défaire de nos causes de souffrances. De réguler nos humeurs, de faire preuve d’optimisme et surtout, d’une détermination à trouver notre bonheur.

L’acceptation : essence de la force intérieure

Au delà de cette prise de conscience, il peut-être difficile d’exploiter sa force intérieure quand il faut déjà surmonter des peines, douleurs, souffrances…

Ainsi, l’acceptation se présente à mon sens comme le tremplin qui nous libère de nos souffrances. Puis nous propulse dans un élan de détermination à nous procurer notre bonheur !

En effet, selon moi la force intérieure puise son énergie dans une forme de détermination. Mais avant toute chose, comprenez bien qu’il n’est pas question de se soumettre. L’acceptation est la détermination à se libérer de ses souffrances.

L’acceptation m’a amplement revigoré dans le sens où elle m’a libéré de mes plus grosses peines. Me laissant ainsi en état d’investir de l’énergie par ailleurs. À commencer dans la quête de mon bonheur.

Dans la continuité de cet élan (l’acceptation), notre force intérieure va se manifester par une détermination à trouver notre bonheur. Aussi, cette détermination s’exprime entre autres par la capacité à voir en nous ce qui nous procure du bonheur. Puis à agir par tous nos moyens pour progresser vers notre bonheur.

Concrètement : se ressourcer dans le calme et la solitude, reconnaitre la chance de vivre dans un pays en paix, refuser de se soumettre aux émotions négatives, ou du moins de les subir. Faire preuve d’optimisme aussi, voir le bon côté des choses. Faire face à cette voix qui nous murmure des pensées noires et lui rétorquer des arguments pour s’affirmer. Refuser de céder aux ruminations…

Avant que je ne révèle ma force intérieure, je subissais beaucoup mes émotions, ressentis, ruminations, pensées destructives… et je baissais facilement les bras.

Bien se connaître, savoir où puiser son bonheur

Se saisir de notre force intérieure et en exploiter tout le potentiel en termes de détermination est déjà un énorme progrès !

Mon rapport à mes émotions et mes humeurs, de manière générale, a amplement basculé depuis que je suis déterminé à être heureux. Effectivement, je suis beaucoup plus épanouis désormais. Car je suis nettement moins exposé aux émotions de tristesse et quand bien même cela arrive encore – heureusement, d’ailleurs ! – je ne cherche plus à les refouler ou à les éviter d’une manière ou d’une autre.

Néanmoins, une aide considérable dans cette quête de notre bonheur repose également dans les mains de notre connaissance de soi. En ce sens, mon intérêt pour la connaissance de soi et mes accomplissements à travers la méditation de la pleine conscience ont alimenté ma force intérieure.

En effet, bien se connaître nous aide à savoir où trouver notre bonheur, ou du moins où le chercher.

Concrètement, à présent que je me connais bien, je sais que je trouve un bonheur infini dans les voyages solitaires en montagne, par exemple.

Quel est votre moteur en vue de trouver votre bonheur ? Croyez-vous en la force intérieure ?

Dîtes le moi en commentaire ! 😉

Archives

Catégories

Articles récents

Ma gallerie Instagram

Par |2019-02-28T19:15:36+01:00février 25th, 2019|Méditation|0 Commentaires

Au sujet de l'auteur

Je suis Nicolas Peters, un introverti hypersensible en quête de soi et de notre bonheur ! J’ai amplement progressé suite à la découverte de ma nature introvertie, puis de mon hypersensibilité, après des années à surmonter un manque de confiance en moi. À présent je pratique la méditation et j’ai envie de vous aider. C’est pourquoi je vous partage mes méditations que je destine aux introvertis et aux hypersensibles afin de tirer le meilleur de vous même : voir mon blog aventurier-introverti.fr :)

Laisser un commentaire

Résoudre : *
27 × 24 =