Les 4 ingrédients pour affronter l’adversité !

4 Sep 2019 | Méditation

Voici les quatre ingrédients d’une recette que j’emploie au quotidien afin de surmonter l’adversité ! Chaque fois que quelque chose affaisse votre moral, que ce soit le mauvais temps qui sape votre humeur ou des ruminations qui n’en finissent plus… Faites mijoter dans l’ordre ces quatre ingrédients d’une recette testée et approuvée 😋 Je terminerai par un exemple d’application sur un sujet qui m’a personnellement touché et qui peut concerner bien des Hypersensibles : à savoir la solitude amoureuse.

~

LES 4 INGRÉDIENTS
Conscience
Optimisme
Acceptation
Résilience
+
Exemple de la solitude amoureuse

~

Conscience

Être dans la CONSCIENCE de ses ressentis et de ses émotions.
Conscience de tout ce qui nous traverse et nous fait souffrir.
Plutôt que d’en être submergé et de simplement SUBIR.

Tant qu’on est victime du bourreau commandé par nos pensées négatives, ou que l’on se noie sous le flot des émotions,
inutile de se débattre.
Cela ne fait qu’aggraver la situation.

Dans un premier temps, il s’agit de s’éloigner progressivement du courant pour rejoindre la rive.
Concrètement, un petit exercice de pleine conscience s’impose.

Qu’est-ce que je ressens, en ce moment même ? Comment et où se manifestent mes émotions ? D’où viennent-elles ?

Sur le moment, ça peut paraître futile .
« Okay, je ressens telle angoisse, qui s’exprime au bas du ventre… et maintenant ?« 

En fait, il faut persévérer dans l’effort sans trop se poser de question.
Et ramener sa concentration sur l’exercice, sur son souffle, chaque fois que l’on divague.

Petit à petit, sans qu’on ai conscience, l’exercice nous amène à nous détacher des émotions ou ruminations.
Petit à petit, on prend du recul, on devient plus rationnel et réaliste,
et à partir de là, on peut traiter sérieusement ses maux et les guérir.

Optimisme

Maintenant que l’on a acquis une certaine prise de recul de part la conscience,
on peut traiter notre problème sous un nouvel angle.

C’est la fameuse idée qui consiste à voir le verre à moitié rempli,
plutôt que de se focaliser sur la moitié vide.

D’expérience, le problème repose souvent sur le regard que l’on porte sur les choses,
et non pas sur les choses elles-même !

Faire preuve d’optimisme,
c’est se saisir d’une forme de volonté à voir le bon côté des choses,
s’interdire de donner raison aux pensées négatives,
pour leur rétorquer des pensées positives.
En somme, considérer ce que l’on possède,
ou ce qu’il y a de positif dans notre situation,
plutôt que de souligner uniquement ce qui ne va pas, ce qui nous manque.

Acceptation

L’acceptation, c’est la VOLONTÉ de se LIBÉRER des causes de ses souffrances.
La conscience est donc primordiale,
sans quoi, dépourvu de volonté, enchainé par l’égo…
…on se consacrera davantage à donner raison à nos pensées noires.

L’acceptation rejoint quelque peu l’optimisme.
L’acceptation, c’est s’interdire de s’abandonner à son obscurité,
et tout faire pour en sortir.

Entre autres, j’accepte ma situation.
Je m’accepte comme je suis, j’accepte mes faiblesses,
plutôt que de m’en lamenter éternellement.

L’acceptation n’est pas une résignation.
Sinon elle serait contradictoire avec le premier ingrédient qui nous aide justement à ne plus subir.

En quelque sorte, il s’agit de ne pas se débattre inutilement,
contre se qui ne peut être changé.
L’acceptation, c’est ce qui m’a aidé, en guise d’exemple,
à faire de mon amour impossible un objet de bonheur.

Résilience

Le dernier ingrédient ! Un mot magique ! ✨
À présent que l’on a travaillé sur tout le reste,
la résilience est ce qui nous fait passer à l’ACTION !

La résilience consiste, entre autres, à se défaire du « pourquoi ?« 
« Pourquoi ça tombe sur moi ? Pour que traverse cela ? Pourquoi…« 
STOP !
Désormais, on se posera le « Comment ?« 
« Comment me sortir de cette situation ? Comment et quoi faire pour aller mieux ? »

« Okay je me sens mieux, j’ai accepté ma situation, et maintenant ?
Comment je fais pour progresser et faire évoluer cette situation ? » 🚀

Je suis convaincu que toutes les mésaventures ont quelque chose à nous offrir,
que toutes les larmes sont fécondes et que les blessures sont fertiles.
Mais personne ne peut en semer les graines à notre place.
À nous d’en exploiter la richesse ! 🌱

~

~ Exemple de la solitude amoureuse ~

Je vais prendre un exemple auquel je me suis récemment confronté.

 ~ Conscience ~

« Je suis condamné à la solitude.« 
« Je n’ai jamais intéressé personne, ça ne changera pas.« 
« Je suis trop différent pour être aimé comme je suis.« 
« J’ai peur d’être toujours seul…« 
Pour moi, ça a commencé un peu près comme ça.
Et tant que je me persuadais d’être condamné à la solitude, difficile de sortir de ce gouffre.

Alors en premier lieu, je pratique la méditation de la pleine conscience.
« Je ressens une sensation d’éreintement au cœur…  J’ai une angoisse au bas du ventre…« 
Par moment mes pensées négatives relancent l’assaut et je perds de vue l’exercice.
Dès lors que j’en prends conscience, je m’en détourne et m’en retourne à l’exercice.
Je me focalise sur mon souffle si c’est trop difficile et que je ne parviens pas à me détacher du tourbillon.

Progressivement, je souffre moins de mes maux, mon esprit s’APAISE et je deviens plus RÉALISTE.
« Okay, je suis quand même dure avec moi même.« 
« Je me fais tout un tas de scénarios dramatiques, je ne suis pas dans le réel.« 
« Je suis dans la rumination, ce n’est pas constructif.« 
« Je suis encore trop jeune pour décréter que je vivrai éternellement dans la solitude... »

 ~ Optimisme ~

Maintenant, plutôt que de me focaliser sur ce que je n’ai pas,
je regarde ce que j’ai accompli ou obtenu par le passé :

Certes, je suis seul,
mais cette année, j’ai obtenu un rencard ! 😄
Qui plus est, la fille en question avait accepté avec enthousiasme. 😊

Ce rencard, ce n’est pas rien !
Il reflète un long travail sur soi avant d’acquérir suffisamment de confiance.
Il démontre qu’il y a eu de l’intérêt pour ma personne.

Si vraiment vous n’avez rien eu, pas même un rencard,
dîtes vous qu’au moins, vous vous êtes épargnez de mauvaises expériences 😉
Certes, je n’ai pas eu de relations intimes quelles qu’elles soient,
mais je peux me réjouir de ne pas avoir eu d’emmerdes par ailleurs !

En somme, à MON ÉCHELLE, j’ai OBTENU des RÉSULTATS.

 ~ Acceptation ~

Au départ, je n’acceptais pas ma situation,
ni ma différence ou mon corps qui me semblaient me faire défaut.

Je pense que bien souvent, on ne l’accepte pas, parce que l’on se compare aux autres.
« Lui, là bas, à l’air heureux avec cette femme. Pourquoi pas moi ?« 
« Beaucoup d’autres ont ce bonheur à mon âge. Pourquoi pas moi ?« 

Déjà, je cesse la comparaison qui est malsaine et dépourvu de sens.
Les AUTRES ne sont probablement PAS COMME MOI,
Ils ne sont pas HYPERSENSIBLES et INTROVERTIS comme je le suis.
Je suis beaucoup trop différent pour me comparer aux autres.

Alors j’accepte ma situation, contre laquelle je ne peux pas lutter.
Du moins, je cesse de m’en lamenter. Bouder sur mon sort n’y changera rien.
« Okay, je suis seul. Pour le moment. C’est comme ça.« 
« Au fond, ce n’est pas si grave. Je peux être heureux, seul.« 
« Certes il y a une envie, un besoin, peut-être, qui n’est pas satisfait.
Mais rien ne sert de s’en lamenter, je serais bien plus heureux en acceptant ma situation.« 

 ~ Résilience ~

STOP 👎 avec les « pourquoi ? » !
maintenant je passe au concret et je me demande « Comment ? » 🤔

« Comment faire de nouvelles rencontres et nouer des liens ?« 

Pour ma part, j’ai décidé de m’inscrire dans un club des sports de montagne 🏔️ (et pas que :p)
La montagne me passionne, là bas je rencontrerai des gens qui partagent mes intérêts.

J’y vais seul, donc il y au un peu d’appréhension à l’idée de rencontrer des inconnus,
des efforts nécessaires pour aller vers les autres. Mais l’épreuve est surmontable.
Je sors de ma zone de confort, sans pour autant me mettre en mauvaise posture.

Et là, enfin, je prends des mesures concrètes pour faire évoluer ma situation 😁
Je ne suis plus dans la PASSIVITÉ, je ne SUBIS plus ma situation,
Je suis dans l’ACTION, j’AGIS pour la faire ÉVOLUER 🚀

~

Cette recette vous est-elle utile ? Avez-vous essayé de l’appliquer et sinon quel(s) ingrédient(s) viendriez-vous y apporter ?

Dîtes le moi en commentaire ! 🙏👇

À propos de moi

Je suis Nicolas, un introverti hypersensible en perpétuelle quête de soi et de son bonheur.

Passionné par le développement personnel, je partage ici les enseignements que la vie me délivre au cours de mes aventures 🌄

Actualité

Mes lectures

« Trois amis en quête de sagesse » - Christophe André, Alexandre Jollien et Matthieu Ricard

« Méditer, jour après jour » - Christophe André

« L'enseignement du Bouddha » - Walpula Rahula

« L'homme qui voulait être heureux » - Laurent gounelle

« La consolation de l'ange » - Frédéric Lenoir

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Poursuivre l’aventure…

La lueur du sentiment d’égarement

La lueur du sentiment d’égarement

L'égarement, c'est un peu comme ce sentiment d'être confronté à d'innombrables chemins avec l'incapacité de déterminer lequel on souhaite emprunter. De s'être réduit à un vagabond condamné à l'errance éternelle alors que nous avions jusque-là des objectifs bien en...

lire plus
Les difficultés du cheminement de la vie

Les difficultés du cheminement de la vie

Je crois que le cheminement de la quête de soi est jalonné d’étapes, entre rencontres bouleversantes et introspections lucides, qui nous mènent à de profondes transformations en vue d’atteindre la complétude. Ces étapes en elles même peuvent présenter des difficultés....

lire plus
La force intérieure à se procurer notre bonheur

La force intérieure à se procurer notre bonheur

Depuis quelques années que je m'aventure dans la quête de soi et de mon bonheur, déterminé à être heureux, je suis convaincu que nous disposons tous d'une force intérieure à nous procurer notre bonheur. Aussi, pour celles et ceux qui seraient enclin aux émotions de...

lire plus