Se délecter de l’instant présent

2 Mai 2018 | Méditation

Dans un monde qui prône la productivité en dépit de la réflexion, délaisse l’homme ou la femme de contemplation au profit de l’action, il est essentiel de se rappeler qui nous sommes et ce dont nous avons besoin.
Ainsi, se délecter de l’instant présent, devient presque synonyme à l’heure actuelle de recouvrer notre nature.

~

L’objectif de cette méditation est d’accorder du temps à nos besoins fondamentaux en tant qu’introverti(e)s et/ou hypersensibles notamment en termes de contemplation, en nous délectant de l’instant présent.

Il n’y a guère de plus beau présent que l’instant présent,
Pourtant, nous en sommes souvent indifférent,
Préoccupé par notre course après le temps,
Peut-être devrions-nous apprendre à être,
Simplement, être présent,
À tout ce qui nous est offert,
À l’instant présent.

~

Méditation

« Vivre, c’est vivre l’instant présent. »
Christophe André.

Pour commencer, je vous laisse vous affaisser confortablement dans votre fauteuil, ou du moins adopter votre posture favorite.

Fermez les yeux, si cela peut vous aider.

Prenez conscience de votre souffle.

Observez-le, sans nécessairement rechercher à le modifier…

Faîtes cela aussi longtemps que nécessaire afin de vous concentrer, jusqu’à ce que vous vous sentiez disposé à la méditation.

~

Ce dont nous avons besoin, c’est la contemplation et la réflexion, à laquelle on se livre tout naturellement.

Ne nous laissons pas précipité dans la course à la montre par une société fougueuse, avide de temps, car le temps c’est de l’argent, nous dira-t-elle.

Mais le temps est une notion humaine favorable à l’anxiété et le regret, au même titre que l’argent et à l’image d’une société anxiogène.

Alors, introverti(e)s que nous sommes, on peut avoir la sensation d’étouffer.

Sans en avoir conscience, on étouffe effectivement notre besoin naturel d’évasion, d’introspection, de réflexion…

On recherche constamment la productivité : faire quelque chose de productif, que l’on partagera par ailleurs sur facebook, instagram…

Pour une fois, prenons le temps de faire quelque chose qui nous ressemble.

Prenons le temps de faire quelque chose qui est profitable, quelle que soit notre nature, soit dit en passant, mais qui est tout particulièrement bénéfique pour les plus songeurs d’entre nous.

Pour une fois, prenons le temps d’être présent,
juste présent.

En fait, il faudrait le faire plus d’une fois,
régulièrement même.

Prenons le temps de nous délecter de l’instant présent,
de vivre à l’instant présent.

Oublions nos préoccupations, nos projets ou tâches pour demain, nos occupations pour l’heure suivante…

Prenons le temps d’être nous même : rêveur, penseur, homme ou femme de contemplation.

Vivre à l’instant présent, c’est ainsi apprécier le confort de notre matelas,
être attentif aux sons environnants,
sentir notre souffle et la sensation de vie qui en découle,
ressentir l’amour qui émane de la présence d’un être cher, le bonheur qui s’ensuit de le savoir à nos côtés,
savourer le parfum délicat des arbres fleurissants,
écouter le chant mélodieux du rouge-gorge,
ressentir l’émoi du printemps,
éprouver la douceur de la lumière du crépuscule,
la température agréable de l’air…

C’est merveilleux comme on se sent heureux dans ces moments-là 🙂

En ce qui me concerne, j’aime beaucoup me consacrer à des moments de présence comme ceux-là,
à l’occasion d’une lecture notamment, un week-end.

Je suis allongé dans mon lit, la table de nuit se trouve juste à ma gauche, m’offrant une pile de livres qui se prêtent à l’évasion et au bien-être, tandis que ma lapine se repose dans la même pièce, parfois juste à côté de moi, sa tête sous la paume de ma main.

Sentir sa présence à elle seule me procure un bonheur ineffable.
Sentir l’amour que j’éprouve pour elle, la voir heureuse, posée et même parfois, souvent en fait, écouter attentivement les oiseaux, dont les chants semblent la combler de joie et l’accompagner dans ses rêveries.

J’en oublie alors tous mes objectifs pour tel jour, mon programme pour demain, mes projets ambitieux…

Le plus important, là, maintenant, c’est de vivre le présent.

Vivre introverti, rêveur et penseur, m’abandonner à mes rêves, me laisser transporter par mes pensées…
c’est là une source de bonheur des plus profondes pour l’être que je suis,
et que vous êtes peut-être aussi.

~

Prenez-vous le temps de vivre l’instant présent ? Quand est-ce que vous aimez tout particulièrement le faire et où ?

Dîtes le moi en commentaire 😉

À propos de moi

Je suis Nicolas, un introverti hypersensible en perpétuelle quête de soi et de son bonheur.

Passionné par le développement personnel, je partage ici les enseignements que la vie me délivre au cours de mes aventures 🌄

Actualité

Mes lectures

« Trois amis en quête de sagesse » - Christophe André, Alexandre Jollien et Matthieu Ricard

« Méditer, jour après jour » - Christophe André

« L'enseignement du Bouddha » - Walpula Rahula

« L'homme qui voulait être heureux » - Laurent gounelle

« La consolation de l'ange » - Frédéric Lenoir

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Poursuivre l’aventure…

La lueur du sentiment d’égarement

La lueur du sentiment d’égarement

L'égarement, c'est un peu comme ce sentiment d'être confronté à d'innombrables chemins avec l'incapacité de déterminer lequel on souhaite emprunter. De s'être réduit à un vagabond condamné à l'errance éternelle alors que nous avions jusque-là des objectifs bien en...

lire plus
Les difficultés du cheminement de la vie

Les difficultés du cheminement de la vie

Je crois que le cheminement de la quête de soi est jalonné d’étapes, entre rencontres bouleversantes et introspections lucides, qui nous mènent à de profondes transformations en vue d’atteindre la complétude. Ces étapes en elles même peuvent présenter des difficultés....

lire plus
Les 4 ingrédients pour affronter l’adversité !

Les 4 ingrédients pour affronter l’adversité !

Voici les quatre ingrédients d'une recette que j'emploie au quotidien afin de surmonter l'adversité ! Chaque fois que quelque chose affaisse votre moral, que ce soit le mauvais temps qui sape votre humeur ou des ruminations qui n'en finissent plus... Faites mijoter...

lire plus