Dans mon précédent article « Séduction, drague et hypersensibilité, pourquoi ça matche pas ? », je te partageais tout ce qui peut nous freiner dans l’intention de séduire quand on est Hypersensible.

Ainsi, on comprend qu’hypersensibilité et séduction ne sont pas incompatibles, loin de là ! Mais que la difficulté à séduire ou draguer repose avant tout dans une perception complètement biaisée de la séduction. Une approche intentionnelle alors qu’elle devrait être naturelle.

Alors oui, tu peux être profondément hypersensible et séduire. Aussi, je trouve personnellement que ces hypersensibles qui s’estiment et s’assument dans leur singularité ont un charisme détonant !

Voici selon moi comment se ré-approprier la séduction.

1 – Bien se connaître

Séduire, c’est déjà se ré-approprier la séduction.

C’est à dire bien se connaître afin se détacher de tout ce qui nous est inculqué par les normes. Être nous même, dans notre entière singularité et notre différence.

Si tu es hypersensible et que tu rencontres des difficultés à séduire, c’est que tu n’es probablement pas en phase avec toi même.

On ne peut pas séduire en étant persuadé qu’on est pas attrayant. On ne peut pas séduire en ayant le sentiment d’avoir une approche qui va à l’encontre même de notre nature.

Je l’ai amplement expliqué dans mon précédent article, mais en une phrase, il faut remettre en question la séduction telle qu’on en parle tant sur youtube et apprendre à mieux se connaître.

Une bonne connaissance de soi, c’est aussi ce qui te permettra de t’appuyer sur tes atouts. C’est bien d’avoir conscience de ses faiblesses et de les travailler. Mais il faut aussi savoir user de ses forces !

2 – Faire confiance à son intuition

Ton intuition te mènera naturellement vers la bonne personne. Celle qui est susceptible de te témoigner d’un intérêt réciproque.

On néglige souvent son intuition parce qu’elle est décrédibilisée par notre société. C’est pourtant ce qui fait entre autres notre intelligence. Car écouter son intuition, c’est accroitre considérablement ses chances de faire les bons choix.

Comment faire ?

L’intuition se manifeste par une énergie soudaine et spontanée, une motivation à s’orienter en l’occurence vers une personne. C’est ce quelque chose que tu ne sais t’expliquer et qui te laisse penser qu’il te faut absolument aborder cette personne. Que quelque chose va se passer.

Fais confiance en ton intuition et la vie t’offrira de belles rencontres !

3 – Être authentique

On l’entend souvent, ce fameux « reste toi même » et pourtant, paradoxalement, on invite à des comportements pas très authentiques (faire semblant d’être distant, avoir l’air très sûr de soir etc).

L’authenticité est fondamentale, parce que c’est en étant soi même qu’on dégage le plus de charme et de naturel.

À l’inverse, une attitude fausse suscitera la méfiance. La fausseté a aussi quelque chose de détonnant qui te fait perdre de ta cohérence, et en un sens de ta crédibilité.

Être hypersensible et jouer un rôle, c’est également se mettre dans une situation inconfortable. Perdre en aisance et en maîtrise de soi.

4 – Pratiquer l’écoute active

D’après Saverio Tomasella, une très grande empathie est souvent caractéristique de l’hypersensibilité. Or l’empathie – capacité à se mettre à la place de l’autre pour en saisir les émotions, le fonctionnement et la façon de penser – est une clé de l’écoute active.

L’écoute active étant une écoute qui enquête sur l’autre, recherche à comprendre son point de vue, considère pleinement ce qu’il dit, s’efforce de ne pas filtrer… D’autant plus nécessaire à mon sens dans un rapport homme femme, dans le sens où on fonctionne très différemment. L’homme et la femme n’étant pas stimulé de la même manière.

Ainsi l’écoute active me paraît essentielle lorsqu’on s’intéresse à quelqu’un et qu’on aspire un tant soit peu à lui témoigner d’un intérêt sincère.

 

5 – Faire plaisir avec une attention sincère

Séduire, c’est aussi faire plaisir. Témoigner à la personne aimée d’une attention sincère.

Cela peut-être un présent au bon moment, des mots doux et réconfortants…

Attention, néanmoins, à ne pas confondre un élan du coeur ou de l’âme avec une intention égotique ! Il ne faut pas offrir pour acheter l’autre. Ni même en attendre quoi que ce soit en retour, sinon c’est un marché, et non un cadeau !

Le réel élan du coeur est motivé par l’intention de faire plaisir, de rendre heureux, d’offrir de l’amour. Et ton empathie peut véritablement t’aider à savoir ce dont l’autre a envie ou besoin.

6 – S’affranchir de l’égo

Dans l’optique de s’investir dans une relation amoureuse, le comportement égotique est tout particulièrement contre-productif. Ton égo peut véritablement causer la fuite de la personne convoitée.

Le comportement égotique se manifeste de différentes manières : excès d’amour propre, ne parler que de soi, tout ramener à sa personne… Et puisqu’on en parle, l’écoute active est en un sens son contraire.

L’égo, il en faut un peu, mais pas trop ! Ouais, vraiment pas évident à apprivoiser, celui-là !

L’égo a également la fâcheuse tendance à filtrer ce que l’autre nous dit et à tout prendre pour soi. Cultiver la lucidité, l’altruisme, l’empathie… sont de bonnes manières de réajuster son égo.

7 – Communiquer

La base. Pourtant loin d’être acquise, la communication est une clé d’une relation durable et sereine.

Communiquer, c’est exprimer ses ressentis et émotions, plutôt que de s’isoler ou d’attendre que l’autre devine. Pas toujours évident quand on est hypersensible et qu’on a peur d’être incompris.

Pourtant, exprimer ses ressentis et ses émotions sans crainte excessive d’être jugée est signe d’une bonne estime de soi. Ce qui en un sens, a son charme.

8 – Booster son estime de soi

Oui, l’estime de soi est sexy. Et je ne parle pas seulement de confiance en soi.

L’estime de soi se fonde sur ces trois piliers : l’amour de soi (s’aimer malgré ses défauts et ses limites, malgré les échecs et les revers… un amour inconditionnel, en fait), la confiance en soi (se savoir capable d’agir de manière adéquate dans des situations importantes, sans peurs excessives) et la vision de soi (l’évaluation de ses qualités et défauts).

L’estime de soi est essentielle. Sinon, comment peut-on espérer séduire si on est pas convaincu de nos capacités à ce sujet ? Si on doute qu’on puisse être aimé·e comme on est ?

Archives

Catégories

Articles récents

Ma gallerie Instagram