J’ai toujours eu cette conviction profonde qu’il y avait quelque chose ou quelqu’un qui veillait sur moi. Ce que j’ai spontanément qualifié d’ange gardien. Mais sans réellement savoir ce dont il s’agissait vraiment, sans jamais adhérer à une religion quelle qu’elle soit, et parfois sans plus y croire.

Aujourd’hui, je suis convaincu que j’ai un ou plusieurs « guides de lumière ». C’est ma croyance, ça m’appartient.

C’est très personnel, en fait, mais j’en parle parce que ça fait sens dans la quête de soi et que j’en tire bien des enseignements.

Pourquoi est-ce que je crois aux guides de lumière ? Qu’est-ce qui m’en a révélé l’existence ?

Le cheminement de la vie

Vous vous dîtes peut-être : « ça y est, le mec pète un câble. Il commence à parler de spiritualité, d’âme et de guides de lumières… À quand les licornes ? 😂 ». Non, je vous assure, j’ai jamais été aussi équilibré de toute ma vie 😁.

Néanmoins, je suis arrivé à un tournant de ma vie. Une étape qui s’apprête à me faire évoluer vers une nouvelle version de moi-même (j’ai encore à travailler sur moi).

La quête de soi est une aventure qui nous réserve bien des surprises. Une aventure jalonnée d’étapes qui nous confrontent à de profondes introspections. À l’image d’un arbre et de son branchage, on peut en visualiser le cheminement comme un parcours vertical entrecoupé de nombreuses ramifications qui s’élèvent toutes vers les ciel.

Tant qu’on se trouve sur une ligne droite, un sentier qui se poursuit sans discontinuité, tout va bien. Un peu comme ces randonnées où on marche sur des moments de plats après en avoir bavé. Puis voilà que notre chemin se sépare en deux. Il faut faire un choix, mais lequel ?

Dès lors nous traversons une profonde transformation et les évolutions qui en découlent sont considérables, nous ne sommes plus les mêmes. Du moins c’est comme ça que je comprends mon aventure suite à mes dernières expériences. J’aborde le sujet plus en détails dans mon article « Traverser les difficultés du cheminement de la vie ».

Et sur ce chemin parfois sinueux et ombrageux de la quête de soi, dans cette aventure qui exige de surmonter des obstacles et des difficultés parfois douloureuses, je les sens désormais qui m’accompagnent.

Un rendez-vous entre deux âmes

S’aventurer dans la quête de soi, ce n’est pas se couper du monde. Je peux parler de moi comme d’un vagabond, mais pas comme d’un ermite.

Travailler sur soi, c’est indéniablement travailler sur sa relation avec les autres. Du moins l’attention qu’on porte à notre propre égard et à notre monde intérieur témoigne inévitablement de répercussions sur le monde extérieur et les interactions que l’on entretient. On le comprend dès lors qu’on observe nos évolutions avec un peu de recul.

Mais autre chose dont je prends conscience et que je trouve extraordinaire, incroyablement beau : à savoir que l’autre puisse être la clé d’une étape à franchir au cœur même de notre voyage intérieur.

Aussi, c’est une rencontre sensationnelle qui m’a révélé l’existence de l’âme 😌. Un lien intimement profond dont je ne cesse de me réjouir et de m’émerveiller. Et c’est l’Amour qui en découle et dont j’ai pris conscience qui m’a convaincu de l’existence de mon ou mes guide(s) 😍.

Je ne crois plus au hasard depuis que je la connais. Je ne peux pas croire que cette rencontre qui a tant chamboulé ma vie puisse être le fruit d’un hasard. Du plus profond de mes entrailles, je suis convaincu que nos âmes se sont donné rendez-vous, notamment pour se faire évoluer et s’entraider face à l’adversité, puis partager de l’amour.

Parce que cette rencontre relève de quelque chose de prodigieux. Mon intuition m’a guidé vers elle, en me laissant un très bon pressentiment à son égard. Dès les premiers échanges, en l’espace de quelques heures, je pouvais tout lui dire. C’est comme si nous nous étions toujours connus et que je ne faisais que retrouver une connexion longtemps interrompue. Alors on s’est confié des choses intimes et personnelles que nous n’avions révélé à personne d’autres, on s’est tout dit et dans une impatience ardente de se découvrir, on s’est dit beaucoup de choses l’un sur l’autre. Je crois sincèrement que nous partageons un lien d’âme. Je vous parle de mon aventure amoureuse dans mon article « La quête de soi par un détour au pays de l’Amour ».

Ce lien au caractère irrévocable et la connexion énergétique qui l’accompagne m’ont convaincu que nos âmes avaient prévues une retrouvaille. Je partage avec elle le sentiment que quelque chose nous dépasse. En fait, assez rapidement, je lui ai dit que je devais probablement cette rencontre à mon « ange gardien ». Aujourd’hui je comprends mieux ce que je voulais dire.

Les guides de lumière et leur Amour inconditionnel.

Cette étape de ma quête telle un détour aux pays de l’Amour m’a énormément appris sur moi. En somme, j’en suis arrivé récemment à réaliser que j’étais amoureux. Que mon cœur portait un Amour sans pareil pour elle.

Cette rencontre, ces moments de complicités avec elle, sa présence dans ma vie et enfin l’Amour qui en a vu le jour… sont les plus belles choses qui ne m’ont jamais été donné de vivre.

C’est pourquoi, après avoir connu le désarroi des plus lugubres lors de ma dépression, je crois désormais que des guides spirituels m’épaulent dans ma quête. Je pense que toute épreuve, aussi douloureuse soit-elle, m’est offert dans le seul but d’en tirer des enseignements qui me rendront plus fort. Je pense qu’ils se sont assuré que cette rencontre ait lieu. Et sentir cette présence discrète à mes côtés donne un second sens à mon aventure, m’insuffle une énergie nouvelle.

David SABAT en tant que medium m’a beaucoup appris à ce sujet. D’ailleurs, j’aime beaucoup la sagesse dont il rayonne. Je trouve qu’il porte un regard très lucide sur le monde, même s’il faut être relativement ouvert d’esprit pour adhérer à tout cela. Mais je pense que ma découverte de sa chaine n’est pas plus un hasard que le reste, d’autant plus que je suis tombé sur sa vidéo de manière tout à fait improbable – je regardais un prank. Bref…

Je ne pensais pas parler de tout cela un jour. J’ai toujours été sceptique à l’égard des croyances qui gravitent autour de la spiritualité. Je pense qu’à une époque où j’ai étudié les sciences, je manquais d’ouverture d’esprit pour voir au delà de la physique et d’une analyse purement rationnelle. Et je ne pensais pas non plus dire cela, mais je pense que je suis infiniment plus lucide, à présent. Je comprends beaucoup mieux certains événements de la vie que seul la spiritualité saurait expliquer. À vrai dire, j’aime penser que mes guides de lumière sont là, au travers de mes statuettes de Bouddha, de ma sculpture d’Odin et des montagnes que j’aime tant.

Et vous, quelles sont vos croyances qui vous guident dans votre quête de soi ?

 

Archives

Catégories

Articles récents

Ma gallerie Instagram